Côté technique

Apprendre et partager

La Trinité sur Mer, entrainement d’hiver 1975

Nous avons tous deux navigués depuis nos 14 ans (c’était il y a bien bien longtemps) et nous n’avons jamais cessé de le faire depuis, que se soit en régate ou en course, en croisière côtière ou hauturière sur de nombreux types de bateaux du dériveur au 45 pieds monocoque ou multicoques dans toute l’Europe, aux Antilles ou dans le golfe Persique.

Abu Dhabi 2010

Mais c’était toujours pour des durées limitées: weekends ou vacances, jamais plus de 4 semaines d’affilées (congés payés obligent) et pour des traversées excédant rarement les 500 miles d’une seule traite.

Douarnenez 1988

Ce n’est qu’en commençant ce voyage que nous avons découvert la grande croisière et les longues traversées. Depuis nous avons parcouru 22 000 miles (un demi tour de la terre), c’est bien peu par rapport à beaucoup de navigateurs, mais c’est plus que nous avons accomplis pendant les 10 ans précédent notre départ.

Coromandel 2020

Nous avons bien sûr essayé de mettre à profit tout ce que nous avons appris depuis 1970 et l’adapter aux nouvelles circonstances. Et surtout nous continuons à apprendre tous les jours en observant les autres et en étudiant leurs blogs ou les articles des revues nautiques et bien sûr, en faisant des erreurs et en tirant les leçons.

M…! on aurait du virer plus tôt!

A travers les pages dont vous trouverez les liens dans la colonne ci-contre nous allons essayer de partager notre modeste expérience en publiant de temps en temps, de nouveau articles décrivant la façon dont nous naviguons maintenant, qui est différente de celle d’hier et qui évoluera sûrement encore avant que nous mettions sac à terre pour de bon.

SNIM 1977

Liens vers les articles

Déjà parus:

Météo et routages

Notre priorité: traverser dans les meilleures conditions possibles en évitant si possible le mauvais temps

Les voiles et leurs utilisation à bord

Quelle voile pour quel temps? Comment prend-on nos ris? Le spinnaker est-il utile en grande croisière?

A paraître bientôt:

Navigation et cartographie

Comment fait-on notre navigation à bord de Rêve à Deux

Les quarts au sec çà change la vie

L’adjonction d’une capote rigide a sans doute été la modification la plus importante que nous ayons fait, nous ne l’avons pas regrettée une seconde.

Grande croisière et déplacement

Quand on part loin et pour longtemps on peut être très chargé. Quel est l’impact de ce surpoids?