Tauranga: porte containers et centre ville

De toutes les villes que nous avons visité jusquici en Nouvelle Zélande, Tauranga est la plus sympa. Ici au moins il y a un vrai centre ville avec des vraie rues et des vraies boutiques. Par contre pour le plaisancier, si cest une étape utile en plein milieu de la baie de Plenty, cest loin dêtre une escale de rêve. Venant de la mer, une fois passé le mont Maunganui qui marque lentrée, cest même carrément moche. Cest un port de commerce très actif et en rentrant dans la rivière pour arriver à lune des deux marinas, on longe des kilomètres de quais ou sont amarrés dénorme portes containers, vraquiers (nous devrons nous écarter un peu du chenal pour en laisser sortir un), cargos et autres paquebots. Il est minuit mais les grues et les engins de manutention travaillent sans relâche faisant penser à un ruche bourdonnante en pleine activité. nous sommes a 1/2 heure de létale mais le courant est encore très fort (>2 noeuds à lentrée, 1,5 noeuds devant la marina du pont (que nous avions choisi, la marina de la pointe du soufre nous paraissait plus difficile daccès en pleine nuit): il faut vraiment arriver à létale pour faire la prise de ponton. Tout se passe bien et après un réconfortant pain camembert (local, on sy fait très bien) et un verre de vin (local lui aussi)on sendort, satisfait dune excellente journée.
Par contre, malgré toute cette activité portuaire et les marais alentour, la rivière est très propre et bien claire et toute la journée nous verrons des enfants sy baigner y compris en plein centre ville.
Autre inconvénient pour le plaisancier de passage, il ny a aucun commerce près de la marina. La ville est à 3 km. Nous y sommes allés à pieds en passant le grand pont et avons léché les vitrines , de très beaux magasins . Finalement nous avons trouvé un gros super marché PaknSave à lautre bout de la ville (2 km du centre ville = 5 km de la marina) et sommes revenus par le bord de la rivière . Bonne ballade , on ne demandera pas notre reste ce soir surtout avec cette chaleur étouffante et un vent fort qui assèche tout sur son passage (ce matin jai fait une lessive et elle était sèche en 3/4 dheures).
Demain nous allons essayer de repartir pour continuer vers le sud, mais pas avant treize heures: cest létale de marée haute et cest aussi à cette heure là que le vent devrait se calmer un peu…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s