Puerto Maldonado

20190608_104742

Puerto Maldonado: littéralement Port Maldonné. Mais si c’est un port que diable faisons nous sur un pont de singe au-dessus  de ce qui ressemble manifestement à une forêt vierge? En fait ce n’est pas une ressemblance nous sommes toujours au Pérou mais cette fois-ci dans la jungle amazonienne de l’état péruvien de Madre de Dios (du nom de l’affluent de l’amazone qui le traverse). Puerto Maldonado en est la capitale et son nom ne vient pas du fait que c’est une ville très pauvre mais du nom de son fondateur. Mais rembobinons un peu la pellicule: dans l’article précédent nous étions encore à Cuzco…

Pour y aller nous avons décidés de prendre le bus plutôt que l’avion. Tout d’abord c’est nettement moins cher (60€ en première classe, 30€ en seconde) et c’est très confortable (bus dernier cri, sièges complètement inclinables, climatisation). Le trajet dure certes une bonne dizaine d’heures et beaucoup sont tentés de le faire de nuit mais nous avons préférés le faire de jour pour découvrir le paysage que l’on supposait grandiose (on a pas été déçus). Pendant la première moitié du voyage on monte à travers la Cordillère des Andes jusqu’à un col à 4700m (oui vous avez bien lu: nous sommes passé en bus plus haut que le sommet du Mont Blanc). La route descend ensuite vers la forêt amazonienne et en peu de temps on passe des steppes arides et gelées à la chaleur et la végétation tropicale.

L’image présentant des coqs n’était pas le menu du restaurant ou nous avons fait la pose pour déjeuner (de la soupe du poulet et de légumes pour 2€) mais la présentation des champions de combats de coqs très populaires dans la région.

Nous avions réservé à l’Amazon Paradize Ecolodge (tout un programme). Le prix était très raisonnable, l’endroit superbe et bien situé, le bungalow correct mais la nourriture laissait vraiment à désirer: que du poulet et du riz pratiquement à tous les repas et les derniers jours il n’y en avait même pas assez pour tout le monde (vous me direz çà fait plus authentique – la région étant assez pauvre)

Ici nous avons accepté les guides et ils était très compétents. Nous étions dans un petit groupe super sympa avec des jeunes allemands et un couple américano péruvien.

IMG_3148

On s’est promené tous les jours dans la jungle, nous avons vu beaucoup d’animaux (singes, paresseux, capibara, caïman insectes, perroquets, toucans) mais n’ayant pas amené notre matériel photo nous n’avons pu immortaliser que ceux que nous pouvions cadrer avec la tablette…

… ainsi que sur la rivière Madre de Dios et le lac Sandoval qui font partie de la réserve naturelle de Tambotpata…

Nous avons aussi visité une plantation bio/écologique qui produit entre autres choses du cacao (les gros fruits jaunes et rouges sur les photos)…

Mais ce que nous avons préféré par dessus tout se sont les ballades sur les ponts de singe au-dessus de la canopée:

Mais les meilleurs choses ont une fin, notre vol pour la France part ce soir de Lima il nous faut quitter la jungle amazonienne

IMG_3599

Pendant les prochaines semaines nous allons nous consacrer un peu à la famille, régler toutes les tracasseries administratives en suspend et profiter un peu de la canicule au doux pays de France. Nous rejoindrons Rêve à Deux mi-septembre et reprendrons notre périple vers l’ouest et nos articles dans ce blog

Bonne vacances à tous

Anne et Dominique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s