Mauvais temps sur Tauranga

C’est le confinement le plus total depuis hier soir 22 heures. Le vent s’est levé du nord, soufflant en tempête accompagné de fortes pluies. Tous les habitants des bateaux de la marina ont doublé leurs amarres et on ne voit plus âme qui vive sur les pontons. Toute la nuit l’éolienne nous a seriné les oreilles de ses trilles suraiguës que nous avons bien volontiers toléré car cela veut dire que la production d’électricité est bonne. Le vent tournant progressivement vers l’ouest (travers au bateau) les pus fortes rafales nous faisaient giter. En plus c’est un front chaud et sous la couette on étouffe. Mais nous et nous restons blottis l’un contre l’autre en écoutant le vent hurler dans les haubans à l’unisson avec l’éolienne et les drisses mal attachée du bateau d’à côté qui claquent contre son mât. Heureusement nous sommes bien en sécurité ici dans le port. En plus de tout se bruit, le téléphone n’arrête pas de bipper (à défaut de cloches )ce sont les messages WhatsApp qui arrivent, la famille qui échange les dernière nouvelles de Mamy et se souhaite joyeuse Pâques.(vu le temps et la saison ici on aurait pu penser que c’était Halloween surtout que les citrouilles sont mûres). Mais comme j’ai réussi à avoir Mamy au téléphone juste avant de me coucher, je ne suis pas inquiète, nous laissons le téléphone bipper et nous lirons les messages au petit déjeuner . Sandra, l’une de mes nièces a trouvé une moyen génial de lui envoyer des nouvelles, çà s’appelle Famileo: on ouvre un compte pour la famille, tout le monde envoie ses message et ses photos sur le site, à la fin de la semaine, ils impriment le tout sous forme de gazette et le lui envoie à la maison de repos.
Toute la journée les nuages défilent chassés par un fort vent d’ouest avec quelques bonnes averses. Nous restons tranquille à l’intérieur du bateau à bricoler: confection de confitures de feijoas pour moi et remise à neuf de l’accastillage de pont (qui va être remonté dès que le temps permettra de finir la peinture) pour Domi. De ce côté là, le planning devient de plus en plus serré, il faut vraiment qu’on termine la peinture avant la fin du confinement (qui s’annonce toujours pour le 23) et l’arrivée de l’hiver et des jours plus froids.

Anne et Domi sous la couette 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s