Polewali 4: adieux les amis nous partons pour Lombok

Note à nos chers lecteurs: ayant commencé notre grand carénage très peu de temps après notre arrivée à Lombok, nous avons pris un peu de retard dans nos publications! Nous vous prions de nous en excuser. Les faits racontés dans cet article se passent entre le 13 et le 17 mars 2022.

Nous avions promis à Syahida et Rival de ne pas repartir sans les faire venir à bord de Rêve à Deux. Après quelques échanges via Whatsapp (en Indonésie personne n’utilise le réseau téléphonique autrement qu’en mode data) nous nous sommes mis d’accord pour Dimanche après midi 16:00. A l’heure dite, Domi va les chercher à terre.

Syahida nous apporte une superbe couverture locale en cadeau. Ils sont tout excités de monter à bord. Dire qu’ils sont ravis et émerveillés est probablement très en-dessous de la vérité . Rival ponctue ses découvertes de « oh my God! » et Saheida ouvre tous les coffres pour découvrir les trésors caché de Rêve à Deux. Il faut dire que pas mal de choses l’intérieur d’un bateau équipé pour faire le tour du monde en passant par des contrées plutôt froides ont de quoi surprendre des habitants d’une région équatoriale. Bien sûr la visite ne peut se conclure que par une grande séance photo sur le pont. Ils se voient déjà voguant sur les océans.

Nous redescendons dans le carré prendre un bon thé et des petits gâteaux. Syahida nous explique qu’elle est très active dans l’association BLANTARA (Mouvement d’Alphabétisation de l’Archipel) ou elle donne bénévolement de cours d’indonésien et d’anglais. §on pourrait rester des heures à discuter avec eux de leur vie à Sulawesi et de nos voyages mais mais la nuit tombe et l’orage menace et c’est sous une bâche improvisée que Domi les ramène à terre. Au revoir les amis nous avons passé de merveilleux moments avec vous!

Lundi matin, c’est avec un pincement de coeur que nous quittons cette île magnifique et tous ses gens formidables. Mais le temps est splendide et sous un soleil radieux nous faisons nos dernières photos de Sapoang

La traversée de 370 milles sera vraiment cool, moitié sous voile moitié moteur (le vent tombe en général en début de nuit pour se relever dans la matinée) sur une mer parfaitement lisse. Pas trop de « dispositif d’agrégation de poisson » ni de barques de pêche mal éclairée et peu de tronc d’arbre et sutra détritus mais pas mal de navire marchands qui eux au moins sont bien visibles à l’AIS! Une seule fois nous aurons a nous signaler à un gros minéralier qui nous rattrapait en l’appelant à la VHF: Mineral Destelbergen this is S/V REVE A DEUX do you copy? REVE A DEUX this is Destelbergen! Good morning sir, we are under sails 5 miles ahead of you, can you please clarify your intentions? ahh … yes, I see you now, I’ll pass on your startboard! Thank you very much, sir have nice journey, over! et le 300 000 tonnes infléchit sa course pour nous éviter. Les dernières 24 heures nous jouons les équilibristes en jonglant avec la trajectoire des orages pour les éviter tout en perdant un minimum de route. Pluie torrentielle sur tribord, véritable feux d’artifices sur bâbord nous arrivons tout de même à nous faufiler entre les masses nuageuses.

Jeudi 17 mars en début d’après-midi nous prenons un corps-mort à Medana Bay Marina au nord ouest de Lombok. Notre Coppercoat (peinture sousmarine) est arrivée et ils peuvent nous mettre à sec lundi matin. Fini les vacances!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s