Première sortie dans le lagon et une découverte ennuyeuse

Nous sommes depuis deux jours à Mayotte et déjà nous avons la bougeotte. Tous les gens que nous avons rencontrés nous ont tellement vanté la beauté du lagon, de ses baies et de ses multiples îlots que nous bouillons d’impatience d’en faire le tour.

En partant de Petite Terre, Il est plus facile de contourner Grande Terre en passant par l’Est puis le Sud de l’ile et remonter le long de la côte ouest. C’est ce que nous avons choisi de faire mais si nous sommes pressés d’y aller, nous voulons prendre notre temps pour profiter au maximum de ce magnifique endroit. En plus, tout le lagon est parc naturel et des corps morts ont été placés un peu partout pour permettre de s’arrêter pour la nuit ou pour une simple plongée sans avoir à ancrer et risquer d’abimer les coraux

Premier arrêt au bout d’une heure et demie devant l’îlot Pengoi juste à côté de la fameuse passe en S. Baignade et snorkeling dans l’eau cristalline. A peine dans l’eau, nous rencontrons une magnifique tortue. Le récif est très beau est très poissonneux. Après déjeuner nous tirons des bords jusqu’à la baie de Saziley mais la houle y rentre librement et la bouée est bien trop près du récif pour que nous puissions espérer dormir sereinement. Nous revenons sur nos traces jusqu’à l’île de Bandrélé et sa belle plage de sable bien abritée où un des 2 corps morts se libère juste quand nous arrivons.

Le lendemain matin Domi a décidé de se baigner de bonne heure (faut bien se laver!) mais à peine à l’eau il remonte à bord en vociférant …. En levant la tête il a vu que le D2 (hauban intermédiaire) bâbord avait des torons cassés. Pendant qu’il recherche un moyen de réparer vite fait, j’inspecte rapidement le gréement et découvre que les 2 bas haubans (D1) sont aussi endommagés. Tout les câbles ont dû souffrir dans la très mauvaise mer que nous avons rencontré avant La Réunion. Peut-être aussi avaient-ils été mal réglés par le gréeur quand nous avions re-mâté en Nouvelle Zélande. Dans tous les cas nous avons eu beaucoup de chance de nous en apercevoir ici dans un lagon tranquille, une rupture au milieu de l’océan aurait pu avoir de très graves conséquences. Mais c’est un gros coup pour notre moral, avec à la fois le D2 et les 2 D1 dans cet état, plus question de bricoler quelque chose avec du dyneema: il faut en faire faire des neufs et les changer et si çà prend trop de temps, cela pourrait même de nous obliger à modifier notre itinéraire pour la suite du voyage.

Fini donc le tour de l’île! Il faut mesurer très précisément les câbles défectueux et rentrer à Dzaoudzi pour commander les remplacements au plus vite. Il y a peut-être une possibilité de les faire faire ici ou à La Réunion sinon il faudra les faire venir de métropole. Mais rien ne sert de s’affoler, nous sommes samedi, tout est fermé on va quand même rester à Bandrélé une nuit de plus et profiter du récif et de la plage… .

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s