Turquie: Fakdere, Yeşilköy et Kalkan

Nous quittons la baie de Kekova avec un vent faible mais suffisant pour avancer. En début d’après midi nous ancrons dans la baie de Facdere, bien dissimulée derrière deux îlots rocheux au fond d’une grande baie aux rives abruptes. Seulement quelques maisons, un sentier de randonnée, le cadre est idyllique mais c’est le cas de toute la côte on commence à s’habituer.

Le lendemain 13 Novembre 2022, nous reprenons notre progression paresseuse vers l’ouest. Nous passons entre le continent et Kastellórizo / Megisti. C’est une île Grecque située à seulement 1,5 milles (3km) de la côte Turque continentale et 70 milles de Rhodes dont elle dépend. On comprend facilement pourquoi les relations entre les deux pays sont si tendues et on fait bien attention de ne pas dépasser la limite des eaux territoriales: on ne veut pas d’ennui avec les gardes côtes ne l’un ni de l’autre pays!

Les quatre premières photos c’est le coté Grec, son village et ses églises et juste en face la Turquie avec ses résidences balnéaires et ses mosqués quel contraste!

Côté continent la côte devient de plus en plus impressionnante du fait de la hauteur des montagnes plongeant directement dans la mer, coupées par endroit de canyons vertigineux.

Nous ancrons dans la grande baie d’Yeşilköy (on a pas encore pu déterminer comment doit se prononcer le S cédille) après une après midi relax et une bonne nuit (encore une) nous traversons la baie pour nous rendre au village de Kalkan, petite station balnéaire nichée à flanc de côteau. Nous ancrons devant la plage juste à côté de l’entrée du port. Les environs sont un peu défigurés par des lotissements de vacances sans cachet mais la vieille ville est jolie avec ses petites maisons au murs blanchis à la chaux et sa vieille mosquée. Plus haut il y a un super marché Carrefour mais il est petit et pas très bien achalandé en produits d’alimentation par contre il dispose d’un rayon alcools avec un très bon choix de vins Turcs: si si çà existe! Ils ne sont pas mauvais du tout et à des prix raisonnables.

Un petite houle venant du large rentre dans la baie rendant le mouillage devant le port un peu rouleur. Nous repartons à Yeşilköy pour la nuit.

Départ aux aurores pour la baie suivante à une trentaine de milles. Nous serons toujours sur la côte de l’antique Lycie mais dans la Turquie d’aujourd’hui nous allons passer de la province d’Antalya à celle de Muğla.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s