La traversée de l’atlantique du Cap Vert au Brésil (1)

IMG_0895

Samedi 11 Aout 2018 :

Ce matin, je me réveille tôt de bonne humeur. Nous reprenons la mer pour le Brésil. Nos amis Les Ukrainiens se préparent eux aussi à partir pour les Acores et les Sud Africains rentrent chez eux directement sans escale. Le port sera bien vide après nos départs. Je m’active, prépare le petit déjeuner et range le bateau. Nous allons en ville faire des dernières courses de frais, poissons, fruits et faire nos adieux à cette ville que nous avons adorée. Tous les papiers sont en règle et nous avons récupéré les 20 euros de caution pour les cartes d’eau et l’ouverture d’accès au ponton. Domi a chargé les derniers gribs de météo et calculé son routage pendant que je préparai et rangeai les tauds de soleil et de Grand-voile. Il est midi les amarres sont larguées et nous défilons le long de cette côte lunaire. Au bout, un dernier phare avant le grand large. Nous glissons de travers au vent à 8 nœuds, la mer est plate, c’est un vrai plaisir. La houle aussi y met du sien pour nous pousser vers notre destination. Inshalah !

IMG_0929

Nuit sans lune, il y a quelques étoiles et les nuages se font nombreux. Heureusement nous avons l’AIS et le radar qui detectent les bateaux au alentour jusqu’à

25 milles, mais personne, nous sommes seuls .

IMG_0899

 

Dimanche 12 Aout :

Température de l’eau 26,5° et de l’air 28°, ça donne envie de se baigner mais nous filons trop vite et profitons de ce beau temps pour avancer. La pêche n’est pas bonne. Les poissons sont trop gros par ici, ils ont embarqués tout mon bas de ligne …Il faut que je refasse tout, on verra plus tard. Domi a prévu une route tout en zigzag pour éviter les zones d’orages. Cette année le pot au noir n’est pas très actif, c’est à dire que sous les orages il n’y a pas forcément beaucoup de vent. Peut-être est-ce du à cet anticyclone des Açores centré très haut sur l’Europe ? , ce qui est plutôt bien pour nous.

IMG_0942

Ce soir Mamy n’est pas bien elle a une indigestion et Chantal reste avec elle, je reste connecter avec ma famille j’en ai besoin.

 

Lundi 13 Aout :IMG_0945

Il fait chaud : température air 28° eau 28°3 Baromètre 1014 mb

Ce matin même si le bateau avance vite j’ai décidé de prendre une douche d’eau de mer. A l’aide d’un seau je puise de l’eau sur l’arrière du bateau et m’asperge. A cette température là c’est un plaisir ensuite rinçage à l’eau douce obligatoire sinon ça gratte. Ce matin j’ai pêché un gros poisson (non identifié dans le manuel des poissons) Après avoir pris la météo que Michel de Ferrière nous envoie deux fois par jours pour compléter les gribs que nous chargeons nous même (en fait le suivi des ondes tropicales en formation) Domi nous fait changer de route. Il cherche un passage entre les orages le bulletin annonce peut de convection mais on ne sait jamais. Il en profite pour vérifier son cable de masse qui protège le mat contre la foudre. Bien lui en prend le cable est sectionné donc plus aucune protection. Bricolage sur le pont, il utilise le système D et relie le mat à l’eau directement avec un cable pendant le long de la coque c’est plus sûr. La journée passe très vite. Elle est ponctuée par le rythme des repas et des siestes obligatoires le matin et l’après-midi. Maintenant nous n’avons plus de mal à dormir en pleine journée. Domi me dit qu’on a fait 300 milles en 48 heure c’est plutôt pas mal.

IMG_0946

Le vent se calme, nous mettons le spi sans grand-voile (sinon elle bat et à la longue c’est épuisant pour elle et pous nous). Pendant la nuit le vent tombe complètement, nous mettons le moteur.

IMG_0950

 

Mardi 14 Aout

IMG_0947

Journée relax, le matin par manque de vent nous avons toujours le moteur. L’après-midi nous avons un petit vent juste ce qu’il faut pour faire avancer le bateau sous spi nous marchons tranquillement. Nous en profitons pour aller nous baigner dans la grande bleue. S’est très impressionnant la première fois et domi trouve qu’il y a beaucoup d’eau en dessous, c’est sure on a pas pieds ! L’eau est chaude 28° c’est génial. C’est une journée où on remet tout d’équère, c’est à dire on refait le plein des placards, on range ce dont on a plus besoin comme les guides nautique des côtes où nous sommes déjà passé, on se fait les ongles, taille la barbe(pour Domi) les poils pour moi ,enfin bref tout ces petites choses de la vie de tous les jours qui nous nous semble si fastidieuse à terre , où que l’on a le temps de faire juste en vacances, lecture, pêche ,bain de soleil et dodo.

.

mercredi 15 Aout:

Qui a dit que l’océan n’est pas un lac ? je peux vous assurée que c’est ce que l’on découvre le matin. Pétole totale, pas une ride tout juste une légère ondulation due à la houle. Nous arrêtons le moteur. Le calme règne. C’est le moment idéal pour piquer une tête avant le petit déjeuner. L’eau est transparente et la lumière est irréelle Vous ne pouvez imaginer eau plus transparente : quel délice ! La coque de Rêve à Deux est nickel, pas une algue, ni salissure. Rien n’accroche pourtant l’eau ici est chaude …, merci au chantier La Sablaise Nautique qui nous a si bien refait la sous marine en Copper Coat.IMG_0953

 

La pêche est bonne ce matin un autre poisson inconnu est remonté pour notre repas de ce midi. A peine la ligne remise à l’eau, une grosse dorade coryphéne mord. Nous la voyons se débattre au bout de la ligne en faisant des bonds hors de l’eau. Mais elle parvient à se libérer avant que je puisse la hisser à bord, dommage elle était belle…

IMG_0995

Le soir est aussi le moment favorable pour la pêche et une autre belle dorade se prend dans la ligne, le repas est assuré pour les jours à venir. La coryphène est un très beau et très bon poisson. Elle a une bosse sur la tête et en général on la trouve souvent autour de bois flottants où d’algues. Elle n’est jamais seule, là nous apercevons deux autres qui nous tournent autour sous la coque de Rêve à Deux. Pour la remonter à bord nous avons la technique maintenant, j’ai mes petits gants de jardin, Domi le seau et le crochet. Une fois remontée à bord, je lui cache les yeux pour la calmer et domi lui administre une bonne raçade de rhum sur les ouïes pour l’anesthésier. Complétement soule elle ne se débat plus et nous nous avons l’odeur de rhum à la place de l’odeur de poisson, pas désagréable.

IMG_1013

Le soir des gros nuages font leur apparitions et nous profitons d’une averse pour se prendre une douche, avant la nuit c’est l’idéal. Nous mangeons au coucher du soleil, c’est plus romantique et surtout tellement plus beau.

IMG_1015

à suivre …

écrit par Anne et corrigé par Domi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s