Silence à Tauranga

Coucou,
Depuis deux jours la Nouvelle Zélande est en confinement total et cela fait bizarre. Tauranga Bridge Marina est loin d’être la plus au calme du pays et nous nous étions habitués au bruit du pont de l’autoroute qui surplombe les pontons , des avions nous frôlent les antennes en atterrissant à l’aéroport tout proche, des trains de marchandises qui passent sur le quai en fasse et des deux quais du port de commerce: le terminal de containers sur la rive ouest du port et de bois et de produits pétroliers sur le quai Est chacun accueillant un minimum de 3 ou 4 cargos par jour (sans compter le trafic des paquebots de croisière, en moyenne 2 par jour, (qui avait déjà cessé depuis une dizaine de jour). Mais depuis hier, ici c’est la cure de silence. Plus de circulation, juste quelques camions isolés transportant sans doute des marchandises de première nécessité, deux ou trois avions par jour (çà devrait encore diminuer dimanche). La seule chose qui ne semble pour encore ne pas être trop affectée c’est le trafic de containers, cet après-midi il y a encore trois portes containers qui chargent ou déchargent. Sur les pontons de la marina c’est aussi le calme plat, seuls les gens qui comme nous habitent à bord sont autorisés à entrer (une quarantaine de bateaux sur toute la marina qui est très grande). Sur notre ponton on se connait tous et on se communique les dernières informations qui ne sont pas toujours réjouissantes mais aujourd’hui il y avait une bonne nouvelle: les services de l’immigration ont confirmé que les visas en cours étaient automatiquement prolongés … jusqu’au 25 septembre (espérons que la quarantaine se terminera avant…). Ceux qui ont une voiture ou dont un travail les autorisant à sortir proposent spontanément de faire des courses pour ceux qui n’ont pas de moyen de locomotion. Pour l’instant on est encore autorisé à utiliser les sanitaires/douches (désinfectés plusieurs fois par jour) mais pour combien de temps? On peut sortir des pontons pour se détendre les jambes ou aller faire des courses alimentaires à condition de respecter une distance d’au moins 2 mètres avec quiconque et de ne pas s’arrêter pour bavarder mais pas question d’aller hors du quartier et il ne faut même songer à aller à la plage ou à se baigner. Les gens ont pour l’instant très bon moral, même si la courbe des contaminés dans le pays grimpe très rapidement, il n’y a pas encore de décès et tous considère que le gouvernement de Jacinda Ardern à pris les bonnes décisions à temps. Il est certain que nous ne nous trouvons pas bloqués par cette crise dans le pire endroit du monde.
En attendant, nous sommes bien occupés avec la réfection du pont de Rêve à Deux. Heureusement, on avait réussi à acheter un peu de mastic et de peinture lundi dernier, j’espère qu’il y en aura assez, parce qu’il ne sera pas possible d’en avoir plus avant la fin du confinement!
Nous pensons très fort à vous tous qui êtes en confinement depuis presque deux semaines en Europe et tout particulièrement à IMG_4365Mamy qui est en maison de repos et qui ne peut voir personne .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s