Ballades terrestres en attendant notre mât – épisode 1

Pour profiter au mieux des semaines à venir en attendant le retour de France de notre nouvelle tête de mat , Adam (le gréeur)nous a prêté un 4/4 aussi nos prochains articles seront consacrés à nos balades autour de Nelson . Nous allons pouvoir ainsi prendre le temps de mieux explorer La montagne et le bord de mer en chaussant plus souvent nos chaussures de marche et ainsi profiter au maximum de randonnées de plusieurs heures .

GLENDUAN

Voici une ballade pour l’après midi, nous sommes à Glenduan Juste à 15 minutes de la marina en voiture , la ballade se situe le long de la plage un petit chemin est aménagé et de l’autre côté, sur la plage de galets le long de la falaise.

MAITAI DAM

petit déjeuner solide avant de partir pour la ballade!

Le soleil est au rendez-vous pour monter un peu plus haut et nous voici au « Maitai Dam » Nous sommes monté jusqu’au lac artificiel derrière ce barrage

CABLE BAY

Le lendemain c’est 35 km au Nord Est vers la baie de Cable Bay que nous nous dirigeons. Nous escaladons la colline qui surplombe d’un côté de l’île Pepin et de l’autre la baie de Tasman. Au passage nous faisons nos courses en achetant un pot de miel dans l’une de ces niches aménagées sur le bord de la route . On dépose l’argent dans la tirelire à l’intérieur de la boîte. C’est une tradition très répandue et respectée chez les Kiwis.

Le mouton à longtemps été la ressource principale de La Nouvelle Zélande (viande, laine) ce n’est plus le cas mais il y en à encore partout et on les adore: ils sont trop mignons.

Nous croisons un Néo Zélandais. Il vient de rentrer (covid 19 oblige) après quelques années passés en Australie. Il est heureux de redécouvrir son pays en attendant de retrouver du travail. La montée est raide mais une fois en haut nous sommes récompensés par la vue imprenable.

DELAWARE BAY

C’est une autre promenade, cette fois -ci de l’autre côté de l’île Pepin.. Nous l’avons faite en deux temps: la première fois sous un temps maussade, la deuxième fois sous un ciel sans nuage. C’est une immense lagune qui découvre à marée basse et fermée par un sand spit (un banc de sable avec un peu de verdure) bordé d’une superbe plage donnant sur la mer. Pour rejoindre la plage, pas question de passer par la route qui contourne la lagune, tout est privé. Il nous a donc fallu choisir un jour ou l’heure de la marée basse s’y prêtait pour traverser cette grande étendue de vasières, mettre les bottes et bien faire attention de faire demi-tour avant la marée montante.

trop tard j’ai cargué, les bottes ont pris l’eau…

WAKAPUAKA

oyez! oyez!

l’affiche averti les babas qui auraient eu l’idée de planter leur herbe favorite dans la réserve qu’ils seront rapidement identifiés… Depuis, lors du référendum du 25/10/2020 la légalisation du canabis a été rejetée à une courte majorité. De toute façon ce n’est pas une plante endémique. sniff…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s