Escale culturelle à Picton

Picton est avant tout le terminal des ferry reliant l’île du sud à l’île du nord et la base arrière pour toutes les résidences secondaires, les hôtels, gîtes et pensions disséminés dans le Queen Charlotte Sound. Mais c’est aussi une petite station balnéaire fort agréable.

Les bateaux de plaisance de passage, s’arrêtent en principe à Waikama, la grande marina, 5 km à l’est de la ville. Mais quand nous les avions appelés avant de venir, ils nous ont dit qu’il n’avait plus de place et nous ont mis en contact avec la petite marina du centre ville de Picton qui dispose d’un grand bassin pour les bateaux à moteur (inaccessible pour nous à cause de la passerelle fixe qui enjambe l’entrée) et d’un avant port destiné aux professionnels et aux (très) grands bateaux. Ils sont pleins aussi mais ils nous trouvent une place à l’intérieur du quai juste à côté du terminal de la Cougar Line la compagnie de vedettes qui dessert le Queen Charlotte Sound. Avantage : on est en ville tout près des commerces et du supermarché Fresh Choice, pratique pour faire les courses et pour changer la bouteille de gaz, c’est juste là sur le quai. Inconvénient : il faut faire le tour du port à pied par la fameuse passerelle pour aller aux douches et puis on est le long d’un quai (au lieu d’un ponton) mais ce n’est pas vraiment un problème l’amplitude des marées ne dépassant pas 1 m par contre les vedettes se mettent en route vers 7 heures et leurs gros diesels sont bien bruyants (leur « vacium cleaner »(aspirateur), aussi).

Première bonne surprise, le soir de notre arrivée on reçoit la visite de Julian et Patricia de A Capella of Belfast (un superbe Allure 49.5) qui viennent prendre un verre à bord. çà fait du bien de rencontrer des plaisanciers au long cours sympathiques qui vivent des expériences similaires aux nôtres (çà nous ne nous était pas arrivé depuis mi août après que nous ayons quitté nos amis Carole et Daniel pour descendre à Nelson). Comme nous, ils sont arrivés des Tongas fin octobre début novembre 2019 et comme nous, ils se sont retrouvés coincés par le virus au pays des Kiwis. Dans la discussion on s’aperçoit qu’ils ont rencontrés plusieurs bateaux amis : Libertaire à Suvaroff, Mille Momentti à Opua et Folligou à Whangarei le monde est petit. On passera de bons moments avec eux : resto chinois, thé et apéro à leur bord avant qu’il ne repartent.

Je vous disais plus haut que Picton était une petite station balnéaire fort agréable. En fait, çà ce limite à une promenade et des jardins aménagés sur le front de mer entre le port et le terminal des ferries, où on trouve un musée des baleiniers et un aquarium, et la rue principale , la « High Street » avec ses restos, ses commerces de fringues, et magasins de souvenirs… deux galeries d’art! Je dois dire que depuis notre départ d’Europe, on a été un peu sevré au niveau art et même les grands musées de Nouvelle Zélande comme Te Papa à Wellington ou la Sutter Gallery à Nelson nous ont laissé sur notre faim tant leurs collections d’art moderne sont limitées. C’est donc avec plaisir que nous avons découvert la présence de 2 galeries d’art et avec avidité que nous nous sommes précipités pour les visiter.

Histoire de volatiles:

On se boirait bien un verre

Zut c’est déjà fermé!

Normal! Il est 17 heures: ils se couchent comme les poules chez les Kiwis!

La première ou nous sommes entrés est ARTOFACT (https://www.artofactgallery.com). C’est un marchand d’art qui fait la promotion et la vente d’œuvres d’artistes (peintres et sculpteurs) vivant en Nouvelle-Zélande tels que Jorg Engelbrecht, Olaf Mengeringhausen , Frances Hodgkins et bien d’autres. Les œuvres proposées étaient d’un excellent niveau et bien mises en valeur.(malheureusement il était interdit de prendre des photos mais vous pouvez faire un tour sur leur site pour les voir)

La deuxième est beaucoup plus intéressante. D’abord il ne s’agit pas d’un galeriste habituel. C’est la collection privée de Mr Mark Stenvenson (https://www.thestevensoncollection.co.nz/)

Pour la voir il faut appeler ce monsieur et prendre rendez vous pour la visite qui est gratuite, guidée et commentée par le collectionneur lui même. Nous convenons donc pour samedi matin 10 heures et nous venons avec nos amis Julian et Patricia ravis de l’occasion. Mark Stevenson est là, il finit de nettoyer les vitres de la devanture de sa galerie (en fait une ancienne quincaillerie reconvertie) et nous accueille pour la visite.

La collection est tout simplement époustouflante. Et encore, tout n’était pas là, certaines œuvres étaient prêtées à des musées en Australie ou des galeries dans d’autres villes de Nouvelle Zélande. Ce sont des œuvres d’artistes contemporains Néo-zélandais ou Australiens parmi les plus célèbres de notre époque tels que par example Bill Hammond, Toss Woollaston, Richard Lewer, Rosella Namok et bien d’autres, patiemment amassés par Mark tout au long de sa carrière professionnelle qu’il avait commencé comme enseignant/directeur d’école et terminé comme agent immobilier.

Tout au long de la visite, Mark nous commente les œuvres les plus marquantes avec humour et passion. On voit clairement ce qui le mène : son amour de l’art, son admiration pour ces artistes et par dessus tout l’envie de le partager avec son public. Bravo et MERCI Mark !

Lors de notre court séjour à Picton, nous en avons profité pour essayer de remplacer notre ancre principale par un modèle plus performant mais sans succès : les nouvelles Rocna Vulcan (de conception Kiwi) se sont arrachées comme des petits pains il n’y en a plus une de disponible avant l’année prochaine. Pour continuer notre exploration des Sounds l’esprit serein nous avons donc décidé de prendre un cotisation au Waukawa Boating Club qui pour 250 NZD (130 EUR) nous donne accès à une centaine de corps morts costauds et bien entretenus jusqu’à fin février de quoi souffler quelques temps dans ce magnifique paysage des Sounds et attendre la bonne fenêtre météo pour poursuivre notre exploration de ce fabuleux pays.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s