Turquie: Tlos la métropole lycienne

Comme le temps au large ne semble pas vouloir s’améliorer pour les prochains jours (on comprend pourquoi ici la saison se termine au 15 Novembre) nous avons décidé de louer une voiture et d’aller voir un peu l’intérieur du pays. Notre but: les ruines de l’antique cité Lycienne de Tlos.

Les origines de la ville remonte à plus de 4000 ans. Au 15ème siècle av. JC elle était déjà l’une des plus importantes métropoles de la région. La nécropole dont les tombes sont creusées à même le piton rocheux serait dédié à Bellérophon le cavalier du fameux cheval ailé Pégase. Envahie par les Perses en 540 av. JC, c’est sous leur domination qu’elle connu son apogée. Elle fut ensuite Grecque (beaucoup des construction encore visibles aujourd’hui datent de cette époque) puis Romaine . Les Romains en firent le chef lieu d’une province autonome au premier siècle, ils ont aussi beaucoup contribué à l’architecture de la ville avec notamment le théâtre. Pendant l’époque Byzantine elle est devenue chrétienne avec le statut d’évêché.

Au 19ème siècle un prince Ottoman décida de se faire construire un château au sommet du pic rocheux en utilisant les pierres de monuments antiques: quel gachi! même si de là haut la vue est magnifique.

La taille du stade dont les gradins peuvent accueillir 2500 personnes et les deux établissements de bain d’une taille colossale donnent une idée de l’importance de la ville dans la région.

Après une bonne matinée passée à arpenter ses ruines spectaculaires, la faim se fait sentir. La saison étant finie, beaucoup de resto sont fermés heureusement sur le bord de la route on en trouve un qui est encore ouvert! Et on est bien tombé, c’est un restaurant traditionnel la cuisine est délicieuse et les hôtes fort sympatiques. On assistera en direct à la confection des sufkas les fameuses crêpes Turques plus fines que du papier.

On termine cette belle journée par la visite des gorges de Saklikent.

Nous redescendons dans la vallée. Les routes sont bonnes et bien entretenue. Les vallée sont très cultivées avec beaucoup de plantations d’oliviers et de fruitiers (oranges, citrons) mais aussi beaucoup de serres (tomates et autres fruits et légumes). Autant les montagnes sont grandioses et très particulières, autant ces vallées n’offrent pas grand dépaysement, les villages, d’aspect modestes pourraient être n’importe où en Europe à la seule différence de la mosquée qui remplace l’église.

La journée a été bien remplie! Il est maintenant grand temps de prendre le chemin du retour si on veut avoir le temps de faire quelques courses avant de rentrer au bateau.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s