En route pour la Tanzanie

Lundi 23 août 2022 nous sommes prêts à partir, juste le temps de passer à l’aéroport faire tamponner la clearance par la PAF puis à la capitainerie du port à Mamoudzou ou le maître de port ajoute son tampon. Nous en profitons pour acheter du pain frais et quelques fruits et légumes pour la traversée.

A 16:00 le bateau bien rangé nous quittons le corps mort de Dzaoudzi. Merci à tous les membres de l’ACHM, visiteurs compris pour leur accueil et leur gentillesse.

Pour cette première soirée nous avons prévu de nous arrêter à l’îlot pour être tout près de la sortie demain matin.

Vrai départ à 8:00 mardi matin le temps est beau de notre côté de l’île mais au Sud Ouest du lagon les conditions semblent plus musclées comme en témoigne ce mayday relay du CROSS que nous suivons avec anxiété (voir cet article).

Enfin d’après midi nous sommes en vue d’Anjouan, la plus à l’est des Comores. Nous sommes vent arrière voiles en ciseaux (tangon + retenue de bôme) dans une gentille brise d’une quinzaine de nœuds. Le soleil se couche quand nous sommes interceptés par les gardes côtes comoriens, pas d’appel VHF, il se contente d’essayer de se faire comprendre à la voix et au geste. Ils se mettent en travers de notre route pour nous forcer à nous arrêter avant de réaliser que de la façon dont sont réglés nos voiles on ne va pas pouvoir stopper sur place. Ils se dégagent en marche arrière au dernier moment. On a bien failli les couper en deux heureusement qu’ils avait des moteurs puissants. Finalement on arrive à communiquer en par VHF et on parlemente un bon moment, ils nous demandent tous les détails du bateau, du trajet et de l’équipage. Le grand chef à la base voudrait nous parler mais la liaison est très mauvaise et on n’arrive pas à se comprendre : heureusement! il était question d’entrée illégale dans les eaux territoriales et de venir à quai à la base pour un contrôle… Entre temps le vent a molli et tourné de 30° il nous faut dé-tangonner et empanner. Finalement au bout d’une bonne heure de suspense ils nous autorisent à reprendre notre route.

Le reste de la traversée se passe sans encombre. Pas grand-chose à raconter si ce n’est que le bon courant portant sud – nord qui devait se manifester à 75 milles de la côte Africaine, au niveau de la frontière entre le Mozambique et la Tanzanie, et rester contraire et ne s’est enfin établi qu’une centaine de mille plus au nord pourtant les modèles RTOFS et Copernicus étaient d’accord. Le vent aura aussi été plus paresseux qu’annoncé. Du coup, notre estime ne nous faisant pas arriver à Zanzibar avant minuit, nous préférons nous dérouter sur les petits îlots à l’est de Dar Es Salaam pour y passer la nuit.

Notre arrivée sur la côte en milieu de journée est récompensée par l’apparition de 8 bateaux traditionnels tirants des bords sous leurs magnifiques voiles latines. Ce n’est pas une régate, ce sont juste les pêcheurs du coin qui travaillent.

Après une nuit paisible bien à l’abri de la houle sous le vent des îlots Sinda nous repartons vers Zanzibar que nous atteignons Samedi 27 Août vers 16 heures. Nous sommes juste devant Stone Town la vieille ville historique construite par les Sultans Omanais. A peine notre ancre a-t-elle touché le fond que nous sommes invités pour l’apéro à bord d’Erebus par Amandine et Fred. Une arrivée dans ces conditions c’est bien agréable, on a bien fait de ne pas essayer d’arriver la nuit dernière !

Infos utiles pour les voileux

Mouillage: la zone devant la ville de Stone Town (côté Nord-Est) est protégée du vent dominant de mai à octobre mais même en cette saison la mer contourne la pointe de sable rendant l’endroit assez rouleur. En plus les catamarans rapides et autre ferrys qui desservent l’île passent très près de la zone de mouillage sans ralentir: n’oubliez pas de ranger la vaisselle avant d’aller dormir! Le seul endroit praticable est juste devant l’hotel Tembo, légèrement en retrait des barques mais pas trop loin sinon vous êtes en plein sur la trajectoire des vedettes (nous avons mouillés par 06°09.5946’S 039°11.1749’E). Remontez votre annexe tout en haut de la plage sur la gauche à côté des quelques barques retournée. Il y a un robinet d’eau potable gratuite.

Malgré l’inconfort relatif du mouillage, l’escale juste en face de la vielle ville Omanaise est un régal et en plus, c’est l’endroit idéal pour faire son entrée en Tanzanie

Immigration: (ouvert tous les jours même le dimanche) à l’intérieur du terminal des ferrys, l’équipage au complet doit être là, présenter les passeport, liste d’équipage et clearance départ du port précédant. Le visa (90 jours) coûte 50USD payable au guichet de la banque dans le même terminal. Les fonctionnaires sont très gentils et parlent un bon anglais. L’opération dure moins de 15′ photo et paiement compris. Une fois vos passeport tamponnés vous êtes libre de circuler dans tout le pays.

Douane: (fermés le weekend) Au port des dhows, il faut rentrer dans l’enceinte portuaire, il y a un bureau de douane juste à l’entrée mais le service qui s’occupe des clearances est au fond d’un grand hangar sur le quai. Ici aussi fonctionnaires adorables parlant anglais. N’oubliez pas de demander votre transire (le document qui vous permet de naviguer jusqu’à votre prochain port) avec suffisamment de temps pour flâner en route sans être obligé de revenir. Toute l’opération se fait en moins de 10′. (pas besoin d’agent intermédiaire ni pour l’immigration ni pour la douane)

Cartes SIM: il faut aller au bureau principal d’un des principaux opérateurs (Vodacom, Tigo ou Airtel) car en tant qu’étranger, dans une boutique ordinaire, vous ne pourrez pas acheter de carte sans passer par un intermédiaire local. Nous sommes allés chez Vodacom et nous avons obtenu une carte SIM avec data illimité pour 53000TZS (environ 23EUR). Il nous a suffit de présenter notre passeport et patienter un peu que le système valide notre carte. Airtel est dans le même bâtiment,tout au bout de la rue Daragani pas très loin de l’entrée du souk qui donne sur le marché.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s